L'avenir de l'élevage de chien en France !

 Pourquoi croyez-vous que le monde de l’élevage de chien en France, plus particulièrement le monde impitoyable du chihuahua, l'est autant ?

Certaines penseront directement à la concurrence entre éleveurs. D’autres diront que nous avons tous une mentalité à deux balles en relations avec notre ami : l'argent. 

Et puis il y a ceux qui ne comprennent en rien pourquoi l’élevage de chien en France à cette mentalité si particulière.

Revenons en, point par point. 

L'élevage de chien en France, un problème de concurrence

Il y a deux types de concurrences.

 

La concurrence déloyale pour l'élevage de chien en France

Celle qui laisse un goût amer à des protecteurs de la race, l’éleveur de chihuahua LOF. Rappelons tout de même que le rôle d’un éleveur de chihuahua dit normal, le passionné, le vrai, celui qui aime sa race par dessus tout et par conséquent celui qui s’engage à l’amélioration, n’aiment pas voir sa destruction par la production en masse de chien non lof, chihuahua non lof.

 

Certains penseront que c’est pour l’appât de l’argent et là… je dirais qu’ils n’ont pas compris le sens du devoir d’éleveur de chiot chihuahua (élever du chiot chihuahua) ou autres races de chiens.

 

L’action « travailler » façon de parler, le fait de produit du petit chiot pour produit du chiot est la manière de se remplir les poches. Et bien mieux : de tromper tout le monde. Quand je dis « tout le monde », c’est autant les administrations, du genre impôts, ceux qui font peur de gagner trop d’argent aux risques de se faire couper certaines aides. Combien ont des pensions d'invalidités et pourtant font du travail non déclaré ! Et que font nos petits éleveurs d’élevage de chien en France ? Ils se font passer pour des particuliers en faisant du travail dissimuler (le fameux travail au noir, le black, le cash, l’espèce).

 

Combien êtes-vous a avoir vu le particulier revendre ses chiens suite à la nouvelle loi du 1er janvier 2016 ?

Bizarrement ! Ils ont été très nombreux. Et pourtant, eux, les particuliers se disaient être plus respectable que les éleveurs canins. A d’autres ! Le voilà le respect : l’abandon.

Le fameux particulier, le passionné, le producteur occasionnel (dans la théorie, pas dans la pratique).

 

C’est ce qu’on peut appeler dans l’élevage de chien en France de la concurrence déloyale. C’est tout simplement la dissimulation au profit de l’être animal. Se faire sa croute, son pain, ou son pâté croute hi hi. Il est bon de ne pas associer l'élevage de chihuahua professionnel à ces margoulins. 

 

La concurrence loyale pour l'élevage de chien en France, Euh ??? Pardon !

"C’est ce que j’appelle la pression du faible"

L’éleveur qui se voit concurrencé par de l’élevage de chien en France qui fait son travail avec rigueur, passion et acharnement pour donner le meilleur à ces futurs familles. L’élevage de chien en France, au travers du métier d'éleveur canin, pour le faible et peureux de la concurrence, véhicule une très mauvaise image du monde canin. Hors, pour l'éleveur faisant son devoir, la concurrence n'existe pas. Il ne voit que le travail d'amélioration de la race, ce qui lui procure un réel plaisir et l'engouement de faire mieux. Petit leçon pour ces faibles, qui peut être en me lisant comprendront quel est leur rôle dans le métier d'éleveur. l

 

Désormais, si vous arrivez à faire la distinction entre l'éleveur normal et l'éleveur importuniste, vous avez tout compris.

Eux, ont tant de mal à comprendre que nous ne sommes pas des concurrents pour la race. Normalement, nous serions tous liés par une seul chose, l’amélioration de la race.

Telle est notre mission mais il est vrai que la concurrence fait rage (argent, dit moi qui est le meilleur ?)

 

Les moyens de contre-concurrence est dans l’élevage de chien en France sont minables. Nous avons les professionnels des fausses rumeurs, des calomnies, des diffamations, des bandes organisées pour mieux lutter (on se sent toujours plus fort à plusieurs, hors quand un rat quitte le navire, tout le monde suit... bref, il n'y a pas un courageux dans une bande de lâches) et je pense à des moins belles et des pas mures.

Pour ne vous dire qu'un exemple que vous allez probablement trouvé immonde, ce genre d'éleveur est particulièrement dans l'elevage chiwawa var, n'hésitera même pas à dénigrer la vie de famille des uns (femme, enfants, époux etc) juste par le plaisir de faire courir des bruits. Ils peuvent aller jusqu'au menace de mort. Je sais de quoi je parle pour en avoir été victime. Aurait-il fallu qu'elle soit réitéré pour les prendre en considération par la justice Française. Et oui... pas de passage à l'action pas de sanction.

 

La médiocrité et la méchanceté, quand on n'a une "foufoune" dans la main (l'expression réelle est : "un poil dans la main), comme je dis, est le vice de l'éleveuse qui n’a pas de limite.

Ces petits gens, ayant une peur bleue de la concurrence, peur qui leur donne la force de déblatérer sans pudeur. J'ai même fini par apprendre que mon fils de 5 ans était celui qui dirigeait l’elevage chihuahua des Petits Aztèques. L’imagination chez l’élevage de chien en France est désespérante. Cela pourrait finir par être plaisant, si leur imagination était un peu plus dans le réel que l'imaginaire (sorti de nul part).

 

"Une chose réelle et simpliste que vous pouvez noter, c'est que dans le mot concurrence, il y a CON !" 😋

 

La vision des choses sur l’élevage de  chien en France, une relation particulière avec l’argent


Bizarrement, encore, il paraitrait que l’élevage de chien en France se sert de l’animal pour en faire son business. Comme d’après les associations de protection des animaux et de toutes personne disant qu’un animal ça ne se vend pas, qu’il se donne (d’où la notion de non-respect pour ces petits êtres qui n’auraient pas de valeur aux yeux de certains).

 

L’élevage de chien en France n’est qu’une affaire d’argent, pour qui ? Demander à notre pays...  Donc on n’a plus de respect pour un bien meuble que pour un être vivant ? Paradoxalement, nous avons les personnes qui disent simplement qu’un animal n’a pas de prix et qu’il ferait tout pour l’acquérir, peu importe le prix d'un chiot chihuahua.

 

Effectivement, d’autres diront, en particulier pour l’élevage de chien chihuahua, que les prix sont exorbitants et qu’ils n’en ont pas les moyens. Je disais exactement la même chose quand j’ai acheté mon 1er chihuahua qui m’a couté 2 mois de salaire. Oui mais bon… je n’ai jamais regretté de l’avoir fait.

Comme je dis, ce qu’elle me donne sans que j’attende autant d’elle, à bien plus de valeur que les 2000 euros. 10 ans d’amour, d’affection sans faille. Une fidélité, un regard tendre, peu importe notre dégaine.

Pour ceux qui pense que l’élevage de chien en France n’est là que pour l’argent, c’est que vous n’avez encore rien compris ou alors que vous êtes tombés sur l’elevage de chien en France le plus mauvais ou alors vous le faite exprès. Vous voulez du chihuahua pas cher, basta. 

Faudrait-il, prendre le temps de faire connaissance avec du vrai élevage chihuahua ou autre race de chien.

 

Cette démarche n’est pas imposable. Si vous pensez que l’élevage de chien en France est un business lucratif, ce n’est pas grave. Vous avez parfaitement le droit d'être têtu comme un chihuahua. Sauf que lui, arrive à comprendre à un moment qu'il tord. Ils sont si intelligents nos petits chihuahuas ! 

elevage de chien en France
elevage de chien en France
elevage de chien en France
elevage de chien en France
elevage de chien en France
elevage de chien en France

L’élevage de chien en France, cette mentalité si particulière

Apparemment, l’élevage de chien en France, concernerait toute la France.

Ok, nous sommes qu’un et pourtant nous sommes tous divisés. Il n’y a pas un élevage qui se ressemble, car chaque individu qui le dirige est unique. Peu arrivent à comprendre la chose. Je ne comprends pas moi même cette manière de nous juger tous sur le même pied d’égalité.

Hors, nous n’avons pas tous la même éducation, les mêmes valeurs, les mêmes origines, la même opinion et la même façon de travailler. C’est pourtant d’une logique déconcertante.

 

En général, la mentalité de l’élevage de chien de France est bien pourrie. Je le conçois, je vous concède également.

 

Quels clés qui vous aideront à mieux comprendre l'élevage de chien en France

Pour vous aider, et uniquement pour sauver l'image du bon élevage de chien en France, voici mes impressions.

Je pense que c’est la pression. Certains élevages ne vivent que sur la rente de l’élevage, leur gagne pain, le gavage de bouche. Sauf qu’ils n’ont pas compris que rare sont les métiers passion qui nous donnent la possibilité d'en vivre. Une spirale infernal pour ceux qui n'ont pas calculés l'impact sur la vie au quotidien (prise de risque, prise = assumer). On aimerait tous pouvoir vivre de notre passion.

 

C'est une erreur pour le genre de personne qui vit que de son élevage pour deux raisons. L'éleveur qu'ils sont (en général ceux sont loin d'être les meilleurs) et l'avenir dans l'elevage de chien français, dure réalité, qui faut anticiper, et par conséquent faire connaitre le problème à notre public. Voici les explications sur ces deux théories :

 

l'élevage de France et sa touffe de poils dans la main !

Déjà quand on voit ce qu’il se passe dans la race chihuahua, et qu’on se retrouve avec de l’élevage chihuahua var qui s’amuse à produire tout sauf du chiot chihuahua, on n’en envie qu’une envie : pleurer.

Nous éleveurs, qui nous acharnons pour l’amélioration, nous voyons que certains prennent un malin plaisir à la destruction, ce qui nous poussent à conclure ; qu’il est plus facile de détruire que de construire. Forcement. La facilité est un défaut typiquement Français. Voilà ce qu’il se passe.

 

Et puis, je ne vais pas vous le cacher, mais je pense que le nerf de la guerre en élevage de chien en France, vient du fait que tous les petits élevages professionnels à dimension familiale sont voués à la disparition.

 

L'élevage de chien en France, sa future disparition, plus rapide que l'éclair !

Pourquoi cette disparition de l'élevage de chien en France, comment est-ce possible ?

Je vais commencer par expliquer comment. Parce qu’on nous assassine de lois, de taxes (ce n'est pas nouveau mais de pire en pire) et bientôt de contraintes qui vont me permettre de répondre au « pourquoi ».

 

Nous sommes vouer à mourir de nos déficits. Ceux qui résisteront ne résisteront pas à la chose suivante. Vu qu’on souhaite que le petit élevage de chien en France disparaisse, il nous sera imposé des normes encore plus draconiennes. Allez mettre des chihuahuas dans des chenils toutes la journée. Carrelés certes, chauffés, ok mais des chihuahuas sans contact avec de l’humain, c’est juste la mort de la race. Le plus petit chien du monde race chihuahua, quoi !

Personnellement, je ne résisterais pas à ce genre de norme, je préfère, passer le reste de ma vie avec les miens dans mon chez moi en leur compagnie que de les mettre dans des chenils extérieurs tels un tunnel pour mouton.

 

Voilà… dans les année à venir, l’élevage de chien en France ne sera que des fermes d’élevage de plus de 800 chiens. Autant profiter maintenant des bons éleveurs restants, que plus tard. Il sera désormais impossible de trouver du chien de qualité sur un élevage de chien de France, en mode pays de l'est. Qui sait peut être que se seront les futurs importateurs de chihuahua pour les restaurant chinois... Ecoeurant ce système !!!!! Autant les éleveurs de Dog pug, seront les plus riches du monde. Beurk

 

Vous savez tout. Il n’y a plus rien à rajouter. Si, je dirais alors que l’élevage de chien en France pour le chihuahua, contribue déjà à la disparition de la race. Et oui, ils ont un coup d'avance les Français... c'est si rare dans notre pays...

 

Mais qui sont ces élevages Français, en chihuahua qui vont plus vite que la lumière ?

Je pense aux élevages qui ne sont pas aux normes dépassant la réglementation, à qui ont laisse faire en pensant aux profits contre le bien-être des animaux. Et dieu sait de qui je parle. On serait déjà dans l'attente de la nouvelle loi dans certains département. Laisser des secondes chance à des élevages français non aux normes en passant seulement à l'argent qu'il rapportera en futures fermes d'élevages sans se soucier du bien-être physiologique des animaux me dépasse. Je n'ai même pas envie de plus en parler. 

 

Je vous laisse sur la vidéo d'un élevage Français, ce qui vous donnera un longueur d'avance sur le futur de l'elevage de chien en France, en race chihuahua.

Regardez bien un gendarme mesure la taille du box pour deux chihuahuas. Aucune considération pour des animaux de COMPAGNIE. Des normes, qui vont a l’encontre de leur besoins physiologiques mais pour parler poliment… nos jolies petite meuble a poils n’en ont aucun. Bref... merci de m'avoir lu...  

 

Un éleveur Des Petits Aztèques

dont la tristesse se fait envahir par la colère.

elevage de chien en France